Journal d’une cinéphile 22/04/2014

bloodties

Bloodties, un film qui va plaire à ma mère.

Pour commencer, je tiens à préciser que cette critique est complètent subjective. Il y a certains jours où je suis plus réceptive au cinéma…Peut être qu’aujourd’hui c’était le cas, ou peu être pas… Peut être que ce film est vraiment un très bon après tout ? Peut importe. Personnellement je l’ai trouvé excellent. C’est un de ces polards comme on les aime, si on aime les polards. Un polard ambiance Starsky et Hutch mais en mieux… ou ambiance Blow mais en moins bien… A vous de choisir. Deuxième petit détail que je tiens aussi à préciser : j’avoue que le film étant réalisé part Guillaume Canet lui donne du charme. (Non pas du charme à Guillaume Canet… Du charme au film). Ensuite, il faut admettre que le casting est top. Marion Cotillard qui joue la pute junkie  arrive à garder son élégance. Clive Owen (le charismatique Clive Owen ! Miam !) dans un rôle de gangster… Ça change ! Billy Crudup que je ne connaissais pas, joue à merveille… sans dire un mot il arrive à nous faire lire sur son visage qu’il est tiraillé par deux sentiments opposés… Ça me fascine.Un régal ! La  B.O vous fait taper du pied, ou bouger les épaules.  Les costumes, les décors…Rien à dire.  Bref un film qui a la classe, un film qui a du style.

Publié dans : Non classé | le 22 avril, 2014 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 22/12/2013

le soliste

La misère serait elle riche? 

Ce film nous montre d’un oeil gracieux ce qu’on ne veut pas voir.  Une histoire  qui ne donne pas espoir, mais qui nous rappelle à la réalité. Une réalité poetique, vivante, colorée,  musicale,  piquante, touchante, bouleversante.. 

Il y a toujours pire, qu’il y a toujours mieux, mais il y a la douleur de savoir que la fatalité est plus forte que tout.

La  mise en scène est un arc en ciel, avec un style qui se démarque. La folie est ici magnifiquement et brillamment illustrée.

Du rire à la tristesse, en passant par la frustration, la colère, l’amour, l’ incompréhension, le plaisir..

Alors je repose ma question.. La misère serait  elle riche?

 

 

 

Publié dans : Non classé | le 22 décembre, 2013 |1 Commentaire »

Journal d’une cinéphile 15/10/2013

Journal d'une cinéphile 15/10/2013 gg-217x300                    J’aime les films qui me remettent en question…  Celui ci en fait partie.. Comme la vie, ce film est une histoire simple mais compliquée.. .. Il nous questionne…Que voulons nous vraiment faire de notre vie..? Cherchons nous à vivre quelque chose d’unique, mais sommes nous capable de l’assumer.. ? De quoi avons nous besoin réellement pour nous sentir vivants… ? Qu’est ce qui est sagesse, qu’est ce qui est folie..?

Par l’humour, l’ émotions, la simplicité, ce film nous rappelle que notre vie est entre nos mains… Il faut faire avec.. ou pas..

Publié dans : Non classé | le 15 octobre, 2013 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 30/07/2013

Journal d'une cinéphile 30/07/2013 venuto-al-mondo-film-castellitto-cruz

Le thème?… L’ amour.. mmh, ou la guerre..

La mise en scène?…  Aussi réelle que l’enfer et le paradis se côtoient sur terre…

Le scénario?… Poétique, ludique, magique, tragique..

La morale ?…  Une rose. L ‘homme est une rose..fort, fragile, piquant, .. certains se faneront au premier hiver, d’autres survivront à toutes les tempêtes, certains naissent dans un jardin maudit, d’autres dans le jardin d’ Éden…

Le film?…  Fracassant, bouleversant, émouvant..

Comment j’en ressort?…  Avec deux larmes, une de tristesse, et une  d’espoir… 

 

Publié dans : Non classé | le 30 juillet, 2013 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 03/03/2013

Journal d'une cinéphile 03/03/2013 smashed-paul-winstead-kitchen1

Smashed est un film qui parle de l’alcoolisme par le biais d’une histoire d’amour.. Il nous montre la solitude, le face à face avec soi-même, le retour à la réalité qui frappe fort, et toutes les étapes à traverser quand on décide de dire adieu à la bouteille. Il nous révèle la complexité de cette décision et ces conséquences .. la redécouverte de soi, une renaissance qui ne change pas la  vie mais qui en change notre vision..Beaucoup d’émotions , une réalité qui touche avec beaucoup de simplicité, un film qui m’a parlé, un film que j’ai aimé..

(Smashed réalisé par James Ponsoldt avec Mary Elizabeth Winstead et Aaron Paul a eu 5 nominations)

Publié dans : Non classé | le 3 mars, 2013 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 01/02/2013

Journal d'une cinéphile 01/02/2013 ectac.en-secret-film-de-maryam-keshavarz.03-225x300

Alors que   » le mariage gay »  fait débat en France, ce film remet les pendules à l’heure et nous rappelle où sont les véritables priorités, les réelles injustices.

Dans un pays où la répression politique est fortement présente, une histoire d’amour entre deux adolescentes musulmanes..une religion abordée dans ce film avec justesse, en la  discernant du fanatisme, et de l’intégrisme.                                                                            

Un film qui dénonce avec finesse, qui envoute avec sensualité, qui raisonne avec  peur, qui raconte avec amour.

Un film à voir, à partager, un film dont il faut parler…

Publié dans : Non classé | le 1 février, 2013 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 16/01/2013

Journal d'une cinéphile 16/01/2013 wrong-quentin-dupieux_01-300x167

Wrong est le nouveau film de Quentin Dupieux, connu aussi sous le nom de Mr. Oizo avec Eric Judor, Jack Plotnick , Alexis Dziena, et William Fichtner . Comment parler d’ un film qui ne s’explique pas?  Et bien, imaginez un film qui raconte une histoire qui normalement n’a aucun intérêt, et qui pourtant arrive à vous captiver comme si c’était le thriller du siècle! Pour être plus clair… un homme a perdu son chien..!! Son but?… le retrouver! Ha ha! Il faut avouer que ça ne paie pas de mine! Et pourtant! La musique, la mise en scène, le jeu d’acteur, ….tout les ingrédients étaient présents au point de vouloir savoir « Mais qu’est il arriver à ce chien????!! »  Pas banal!  Non?  Mais attention, il n’y a pas que ces ingrédients là qui font que ce film m’a donné envie d’en parler. Imaginez encore.. ce qui  est inutile devient utile… ce qui ne doit pas se dire,  se dit, et ce qu’on doit dire ne se dit pas…. ce qui est impossible devient possible…  ce qui est simple devient compliqué ….l’absurde devient logique…Pour résumé c’est un film où il est  normal d’être fou et fou d’être normal… oula..Pour conclure, c’est comme dans un rêve, complètement irrationnel, complètement illogique . Je dirais, mais alors doucement, que c’est un peu un « Alice au pays des merveilles »…Faites de beaux rêves..

Publié dans : Non classé | le 16 janvier, 2013 |1 Commentaire »

Journal d’une cinéphile 04/01/2013

Journal d'une cinéphile 04/01/2013 reussir_ou_mourir_2005_get_rich_or_die_tryin__161-300x199

Attention, aujourd’hui je risque d’être un peu plus vulgaire que d’habitude,  pour la simple et bonne raison, que ces mots sont ceux que j’ai sur le coeur…

Quand j’ai décidé de faire ce blog, je me suis dit que je ne parlerai que des films qui en valent vraiment la peine. Je ne voulais pas écrire sur des bons films, mais sur des « putains de bons films »!  Mais voilà..des semaines et des semaines que je me bouffe des  navets, avec un ou deux qui passent bien, mais qui ne rentrent pas dans ma  catégorie … Je me suis dit que je devais mal les choisir, après je me suis dit que j’ étais peut être dans une passe où je ne suis pas réceptive, après je me suis dis que j’étais peut être trop exigeante, …  mais là… maintenant.. au point au j’en suis, je suis désolé mais j’en peux plus…Alors pour finir, je vais recracher toute ma déception du cinéma sur un seul film, le dernier que j’ai vu, et qui sera mon bouc émissaire: « Réussir ou mourir » de Jim Sheridan avec « 50 cent », »Adewale Akinnuoye-Agbajequi », »Omar Benson Miller » et le charismatique « Terrence howard » . Ce film est la soi-disant biographie de 50 cent le célèbre rappeur … Première image, gros cliché américain, du gros bling bling avec des flingues… Bon je m’arrête pas là, je me dis que c’est juste un mauvais début ( l’espoir de voir un bon film est tenace).. le scénario est complètement pourri,  c’est limite surréaliste. .. Je trouve quand même  une bonne excuse: « j’ aurais dû le regarder en V.O »… Bref, l’histoire continue, les clichés s’enchainent, le jeu d’acteur est mauvais… mais  je persiste en m’auto-persuadant que c’est un bon film, en plus il y a des beaux mecs à mater, c’est une histoire vrai …bla bla bla, j’insiste, pas envie d’être déçu.. et arrive la fin du film. Et là,  je me dis, quand même, ce film… … arf… bin.. fait chier! Encore un film pourri! Naze de chez naze!! On nous prend vraiment pour des billes, sérieux, un film qui nous raconte une histoire vraie où la moitié des trucs sont complètement irréalistes: les nanas, toutes des  bombes, un rappeur gangsta qui boit jamais et qui touche pas à la drogue (bon ok ça peut être vrai..), une mère qui accouche en même pas 5 minutes dans un fast food d’un bébé tout propre..même la façon dont le gars achète sa voiture n’est pas réaliste! Rien ne fait qu’on pourrait imaginer que ce soit réel. c’est un  clip de rap qui dure plus d’une heure..En plus  si on regarde bien, le personnage est  un gros connard qui pense qu’a sa gueule, qui se fait passer pour une victime, parce qu’il a beaucoup souffert dans son enfance et que tout le monde applaudit!! C’est ce que j’appelle un film en toc! Allez une petite réplique  que j’ai retenu pour vous mettre en appétit: « Marcus, les hommes ne montrent pas leurs sentiments, mais toi tu les enterres.. » C’est beau hein..? Non je déconne, ha ha ha!

Publié dans : Non classé | le 4 janvier, 2013 |4 Commentaires »

Journal d’une cinéphile 04/12/2012

Journal d'une cinéphile 04/12/2012 bug_img11-300x200

Si il existait un dictionnaire où les mots seraient définis par un film, alors le mot paranoïa serait définit par le film « BUG ». Un film qui débute lentement, mais surement et qui prend de l’allure jusqu’à vous agripper.  Au début, je ne comprenais pas, et puis l’histoire se met en place, …il se passe quelque chose… mon imagination déborde pour trouver l’intrigue , puis  je me demande si le personnage dit la vérité, je cherche les indices , j’essaye de construire une suite logique des choses .. Et puis quand je commence à comprendre, le réalisateur me remet le doute! Mais comment ça va finir ce délire?!  En plus les scènes sont surprenantes, le décor  est excellent, le   jeu d’acteur énormissime (Ashley Judd, Michael Shannon, Harry Connick, JR),  et le scénario captivant. « Friedkin » m’a marqué avec « L’Exorciste » , mais là, il m’a envoutée!

Publié dans : Non classé | le 4 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Journal d’une cinéphile 30/11/2012

Journal d'une cinéphile 30/11/2012 notre-paradis-81Je connais beaucoup d’ hommes hétéros, qui ,en regardant ce film , lâcheront surement un ou deux « ça me dégoute! ».  Mais en fait ce n’est pas cette histoire d’amour entre deux hommes qui m’a  troublé dans ce film, ni l’écart entre leur age,  ni les scènes à la limite du X, ni le choix de vouloir vendre son corps, ni la façon dont ils le font, ni les gouts sexuels du 3ème age gay, ni les meurtres causés par le désir de tuer ce que l’on a peur de devenir, ni cette mère qui se prostitue pour le plaisir,…  mais ce qui m’a le plus troublé, c’est cette enfant… Je n’en dis pas plus. Je vous laisses découvrir ce film: NOTRE PARADIS  avec un jeu d’acteur fantastique (Stéphane Rideau(Vassili), Béatrice Dalle(Anna), Dimitri Durdaine(Angelo), Didier Flamand(Victor).Réalisé par Gaël Morel.

Publié dans : Non classé | le 30 novembre, 2012 |2 Commentaires »
12

VOUS Y PASSEREZ TOUS |
Hungergamesblog |
Crysanlira |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fullhdfilmarsivi
| Tuybn
| Magie0405